Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

La vie de cette prodigieuse artiste tient en 3 dates :

Naissance en 1864, internement en 1913, mort en 1943.

C’est déjà bien terrible. Mais les « détails » concernant cette singulière trajectoire sont pires encore car c’est à la demande de sa mère, sur insistance de son frère (l’écrivain Paul Claudel) que Camille fut internée, qu’elle passa 30 ans de sa vie dans des asiles, où elle finit par mourir de faim, son cadavre jeté en fosse commune et une grande partie de ses œuvres détruites.

Ce que nous restitue le spectacle proposé le 21 mai (17h, salle de l’étage)  c’est une heure de cette vie terrible, le 19 septembre 1913 : Camille est encore à son atelier, occupée d’une dernière sculpture. En même temps que ses mains créent,  elle soliloque, évoquant sa vie, rares bonheurs et moments tragiques. Mais le pire est encore à venir car la date est celle du 19 septembre 1913 : elle n’achèvera pas sa dernière œuvre, car on viendra se saisir d’elle.

Elisabeth Touchard ne joue pas Camille : elle est Camille, dans toute sa force et sa singularité.

Henry Dubos souligne discrètement ce destin tragique de sa guitare légère.

Bref : un spectacle à ne pas rater…

Camille C.

par le Théâtre Musical Coulisses

RESERVER