5ème Entretien d’Etelan

La chasse aux idées reçues

Publié le 30/10/2013 à 08H00

SAINT-MAURICE-D’ETELAN. La famille Boudier avait invité pour son cinquième entretien Alain Durand, président de la fédération départementale des chasseurs.

Alain Durand, Nicolas Plantrou et Elisabeth Boudier

La famille Boudier, propriétaire du château, avait invité samedi dernier pour son 5e entretien au château d’Etelan, Alain Durand, président de la fédération départementale de chasse. Cet entretien avait pour thème : « La chasse est-elle nécessaire à l’Homme ? ».
Alain Durand se bat contre les idées reçues et la polémique autour de la chasse. « La fédération départementale de chasse est une association de droit privé avec une mission de service public. Le département compte 16 000 chasseurs, beaucoup d’entre eux sont regroupés sur la base du volontariat pour gérer les ensembles de gibiers. À 95 %, il s’agit d’une chasse privée, soit les chasseurs louent des territoires ou bien ils en sont propriétaires. L’État reconnaît la chasse comme une activité légale, il faut un permis de chasser et tout chasseur doit s’acquitter des taxes chaque année. Aujourd’hui, il faut un arrêté préfectoral pour la chasse du lièvre, de la perdrix… Nous sommes le pays d’Europe où il y a le plus de chasseurs avec 130 000 chasseurs en France, la moyenne d’âge est de 58 ans avec seulement 6 % de femmes. Depuis 10 ans, la fédération a signé une convention avec l’Éducation nationale et accueille 1 500 enfants pendant une semaine pour leur parler de biodiversité et de nature et a créé Agrifaune 76 pour améliorer la diversité biologique des territoires agricoles et contribuer à la lutte contre l’érosion et le ruissellement des sols. »

By | 2016-01-23T18:58:04+00:00 30 octobre, 2013|Presse|