Loading Events
RESERVER

Le Duo Amiticia, de Jérôme Lefebvre (luth) et Daniel Dehais (hautbois) sera consacré à la musique germanique du XVIII° siècle de Silvius Leopold Weiss, Johan Kroppgans, Joakim Bernhard Hagen.

Le succès que le luth avait connu au XVIème en Italie et au XVIIème siècle en France se poursuivit au XVIIIème siècle dans les pays de langue germanique grâce à des compositeurs et instrumentistes tels que Silvius Léopold Weiss (1684-1750), Johann Kropffgans (né à Breslau en 1708) et Bernhard Joachim Hagen (1720-1787). Ce fut sa dernière période de succès avant le renouveau dont il jouit actuellement.

Aux miniatures chorégraphiques des suites se mêleront peu à peu des mouvements de sonates de proportions et d’une richesse inhabituelles. Malgré sa faible voix, le luth entendra désormais être sur un pied d’égalité avec les autres instruments lors de conversations intimes, voire de joutes concertantes souvent audacieuses.

Programme

  • Silvius Leopold Weiss : Concert d’un luth et d’un hautbois en si b majeur. Adagio, allegro, grave, allegro
  • Silvius Leopold Weiss : Plainte sur la générosité de la grande Noblesse au cap de bonne espérance en attendant la flotille d’or de leur promesse : composée le 11 janvier 1719
  • Johann Kropffgans : Divertimento en Si bémol majeur pour luth et hautbois. Allegro moderato, andante, allegretto, angloise, polaca
  • Silvius Leopold Weiss : Prélude, allemande « Le Fameux Corsaire » et presto en fa maj
  • Silvius Leopold Weiss : Prélude, allemande et courante en do majeur
  • Joachim Bernhard Hagen : Sonate en do majeur pour luth et hautbois. Allegro, molto andante, minuetto alternativo et trio

Artistes

Daniel Déhais après des études de hautbois “moderne” avec Daniel Arragon, Pierre Pierlot et Michel Benet, étant passionné par l’époque baroque et sentant une certaine frustration pour interpréter ce répertoire sur un instrument du XXème siècle, décide d’aborder le hautbois “baroque” avec les précieux conseils de Michel Henry, Claire Michel et Paul Dombrecht.
Il participe alors à des concerts et enregistrements avec des ensembles tels que les Arts Florissants (David et Jonathan), la Grande Ecurie et la Chambre du Roy (Motets de Delalande), le Concert Spirituel (Motets de Jean Gilles et Campra), et Il Seminario Musicale (Salve Regina de Vivaldi).
Il enseigne le hautbois moderne et baroque aux conservatoires de Dieppe et du Val de Seine.

Jérôme Lefebvre étudie le luth au Conservatoire de Strasbourg avec Eugène Ferré. Après des études de musicologie il va se perfectionner à la Schola Cantorum de Bâle auprès d’Hopkinson Smith et d’Eugen Dombois. Il se produit, comme soliste ou en duo avec Daniel Déhais hautboïste et joue au sein de diverses formations comme la Simphonie du Marais, la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles, l’Ensemble Orchestral de Paris (Passion selon St Jean de Bach dirigée par John Nelson), l’ensemble “Les Meslanges” de Thomas Van Essen, l’ensemble « Pygmalion » de Raphael Pichon et la Compagnie Baroque de Michel Verschaeve et la maîtrise de Caen dirigée par Olivier Opdebeck. Il participe à divers enregistrements dont Alceste de Lully avec la Grande Ecurie de Jean-Claude Malgoire, les concerti “con molti strumenti” de Vivaldi avec l’Ensemble Matheus, et des disques consacrés à Jean-Joseph Mouret, aux airs à boire puis aux « Leçons de ténèbres » avec la Compagnie Baroque.
Il enseigne le luth et la musique ancienne au conservatoire de Saint Etienne du Rouvray.

Suivez-nous sur notre page Facebook ou par E-mail: