La fin d’un colosse

By |2019-06-11T22:55:36+02:0011 juin, 2019|Vie du château|

C’est un drame, mais aussi deux miracles, qu’a connu le château lors du passage de la tempête Miguel.

Après plus de 400 ans d’existence et de nombreuses tempêtes traversées sans fléchir, un de nos arbres remarquables a finalement mordu la poussière vendredi dernier, révélant un tronc dont l’intérieur avait été dévoré par les champignons.

Miraculeusement, dans sa chute, l’arbre a épargné la chapelle, 2 mètres derrière. Seules les écuries adjacentes ont subi un léger dommage.

Mais le vrai miraculé c’est Marc Boudier, de la famille des propriétaires, présent sous l’arbre au moment de sa chute. Il s’en sort avec quelques hématomes seulement. La tondeuse qu’il s’apprêtait à chevaucher n’a pas eu la même chance…

Merci à la famille Boyère qui est venu rapidement pour dégager l’arbre.

Le château perd avec cette tempête un de ses plus beaux ornements…

cliquez pour agrandir